Les Mosaiques      
De facture exquise, ils sont dans émaille (pétris de poussière et de couleur) et feuilles d'or vous collez à des cartes de verre, perspicacité qui les rend particulièrement brillantes. Elles recomptent l'histoire de l'ancien testament (navata centrale), quelques scènes salienti de la vie de Christ (presbiterio) et des saints Pietro et Paolo (navate latéraux). Tout autour des figures de prophètes, anges et saints à figure entière ou renfermée en medaglioni. Les mosaïques ont été exécutées en deux instants différents. Plus anciens ils remontent aux ans '40 des XII sec, pendant que ceux de la navata centrale, dans le style qui se retrouve même à Monreale, sont des ans 6O-7O. Toute la séquence des scènes de la navata centrale a une fonction didascalica : il était un véritable enseignement pour images.

Intéressant le cadre qui illustre la séparation de la terre de la mer. Le globe terrestre est une sphère d'eau avec à centre des trois parties de terre (Amérique et Oceania erano n'ancre pas découvertes) des devises de bandes de mer qui forment un Y, symbole de la Trinità. Tout autour le firmament, n'ancre pas éclairé des étoiles. On observe même la scène de la création d'Adamo : elle existe une grande rassomiglianza entre la face de Dieu et celui d'Adamo soulignés de la phrase dans latin : creavit ominem at imaginem le sien. La scène du Péché Original présente une particularité : soit Adamo qu'eva en effet ont déjà en bouche je proportione prohibé et déjà cueillent selon proportione. À partir de la seconde partie de la scène du sacrifice de Caino et d'Abele, lorsque c'est-à-dire ce j'achève des menthes aux Signore, jusqu'au cadre que des ritrae la famille de Noè (compris) les mosaïques sont des rifacimenti des ottocenteschi, chose facilement déduisible du style beaucoup de différent.


Les scènes du presbiterio erano par contre destinées au clergé qui devait trarne tu sors de réflexion et pas enseignement. Voilà donc que la disposition delle scènes n'est pas consequenziale et le choix est tendu à souligner les instants salienti della vie de Jésus (se voie surtout l'abside droite). La coupole qui domine le choeur est occupée du Christ Pantocratore, entouré de quatre archanges (reconnaissables du globe crucigero) et quatre anges. Dans le tambour, figures de personnages bibliques avec dans les niches aux angles, les quatre Evangelisti. L'Annonciation sur l'arc qui précède l'abside fait de cadre au Christ Bénissant (dans la cuvette) et à la Madonna en trône. À je centre du sottarco, dans des medaglione, le trône du jugement avec la croix, à laquelle elle est accrochée la couronne d'épines, et la colombe. Le transetto destro est dominé de l'image de S. Paolo (cuvette de l'abside) entourée de scènes de la vie de Christ et sur il tourne à des coups la Pentecôte, symbolisée de la colombe poste à centre dans des medaglione qui descendent sur tous les apôtres (figures au dessous). Particulièrement belle la scène de la Natività, avec l'arrivée des rois magi présentés soit en voyage (sur la gauche, reconnaissables du couvre-chef, d'un béret frigio - conique - avec la pointe repliée à former une sorte de cube) qu'en presence de l'Enfant. San Giuseppe, à gauche de la Madonna, est assis sur une typique chaise sicilienne. La lunetta bleue sous la scène représente la lavande de l'Enfant

Le transetto sinistre est dominé par contre de la figure de S. Andrea (dans la cuvette de l'abside), que dans le XIV sec. il a substitué la cette plus ancienne que S. Pietro, à laquelle s'appuie la Madonna avec l'Enfant dicte à Odigitria (celle qui indique la droite). De côté, de prédication de Giovanni Battista dans le désert. Le navate latéraux par contre elles sont occupées de scènes de la vie de S. Paolo (à partir de entame de la navata latérale droite) et de S. Pietro (de achève cadre de la navata droite et long toute la latérale gauche). Ici de suivi elles sont énumérées les raffigurazioni de la navata centrale. Navata centrale : Le vieux testament - il s'entame de la navata droite en haut et il se suit tout le premier registre qui poursuit le long de la navata sinistre, ensuite la seconde enregistre en partant toujours de la navata droite.


www.sicilyweb.com